QCM corrigés

Dimanche 27 avril 7 27 /04 /Avr 09:25

1/ Le taux maxi d’alcool autorisé pour piloter un avion est de :

a) 0 g/l              b) 0,7 g/l

c) 0,5 g/l           d) 0,8 g/l

 

2/ On appelle “ Hypoxie ” :

a) anoxémie d’altitude ou défaut d’oxygénation due à l’altitude

b) l’insuffisance respiratoire de certains sujets sensibles aux accélérations

c) la “ suffocation ” d’une sujet stressé

d) aucune des propositions ci-dessus n’est exacte

 

3/ Avant d’apprendre à piloter un aéronef (sauf un ULM), un certificat médical d’aptitude physique et mentale :
a) est facultatif
b) est obligatoire
c) doit être passé chez un médecin agréé par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC)
d) les réponses b et c sont exactes.

 

4/ Le pilote peut s’orienter dans l’espace grâce aux informations fournies par :

a/ la vision

b/ les oreilles internes

c/ les muscles

d/ les 3 propositions ci-dessus sont exactes

 

5/ Sur un avion de ligne, la pressurisation a pour principale fonction :
a) d’assurer à l’intérieur de la cabine, une pression ambiante compatible avec la physiologie de l’homme.
b) d’assurer la puissance nécessaire à la manœuvre des commandes de vol et du train d’atterrissage.
c) d’alimenter les masque à oxygène.
d) à gonfler les canots de secours.

 

6/ Après une plongée sous-marine avec paliers à la remontée, on peut entreprendre un vol :

a) Après un délai de 48 h.            b) Immédiatement.

c) Après un délai de 12 h.            d) Après un délai de 24 h.

 

7/ L’hypoxie (diminution d’apport d’oxygène aux tissus) dépend de trois facteurs :

a) l’amplitude de la diminution de pression, la vitesse de cette  diminution, la santé du pilote.

b) du  taux d’alcool dans le sang, du poids du pilote, du système visuel.

c) de la température, de la pression, du système auditif.

d) de l’altitude, du taux d’alcool dans le sang, du système  visuel.

 

 

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 avril 7 27 /04 /Avr 09:22

1/ Le dépassement en vol d'un aéronef s'effectue toujours 

 a) par la gauche de celui-ci                  b) par la droite de celui-ci

 c) par-dessus celui-ci                           d) par-dessous celui-ci

 

2/ Une  distance  de  57 km  mesurée  sur  une  carte  au 1/500 000 a pour valeur :

a) 28,5 cm                              b) 11,4 cm                           c) 114 cm                                d) 5,7 cm

 

3/ En vol, lorsque deux avions arrivent face à face :

a) chacun doit dégager sur sa droite

b) ils doivent faire demi-tour

c) le plus manœuvrant dégage

d) le moins rapide passe en dessous

 

4/ Un vol IFR est :

a) effectué sous le régime d'un vol aux instruments

b) intérieur aux frontières réglementaires

c)effectué sous le régime d'un vol inhabituel

d) effectué toujours de nuit

 

5/ Un avion dispose des feux de navigation suivants, depuis la place pilote :

a) feu rouge à gauche, vert à droite, blanc derrière

b) feu blanc vers l'avant, rouge vers l'arrière

c) feu rouge à gauche, vert à droite, blanc derrière, tous clignotants

d) feu rouge à droite, vert à gauche, blanc derrière

 

6/ Un avion s’apprête à doubler un autre aéronef. Pour effectuer cette manœuvre :

a) il doit doubler par la droite.

b) il doit doubler par la gauche.

c) les deux appareils étant en tour de piste, il double en passant par dessus pour ne pas s’écarter du tour de piste.

d) les réponses a et c sont exactes.

 

7/ Dans un espace de classe G, le pilote VFR :

a) doit contacter le service compétent dont la fréquence est indiquée sur la carte.

b) reçoit de la part des services une séparation dont la fréquence est indiquée sur la carte.

c) n'a aucune obligation de contact radio.

d) n'a pas à pénétrer, cette classe étant interdite aux vols VFR.

 

8/ Le port du parachute en planeur non équipé d'un motopropulseur est :

a) facultatif                                           b) obligatoire

c) dépend du type de planeur           d) les réponses a et c sont exactes

 

9/ Le survol de l’eau  en VFR est soumis à certaines exigences l’aéronef doit :

a) avoir à bord une balise de détresse si l’éloignement par rapport à la côte est supérieur à 100 NM.

b) comprendre un gilet par personne si l’éloignement par rapport à la côte est supérieur à 50 NM.

c) aucune obligation si l’aéronef peut rejoindre la côte en vol plané.

d) toutes les réponses ci-dessus sont exactes.

 

10/ Le port du parachute individuel en planeur non équipé d'un motopropulseur :

a) est facultatif.                                                              b) est obligatoire selon le type de planeur.

c) est toujours obligatoire.                                           d) n’est obligatoire que pour le vol en montagne.

 

11/ Dans quel cas le vol en VFR est-il permis?

a) par tous les temps.                                                     b) en conditions VMC.

c) en conditions météorologiques « IFR ».                d) seulement lorsque le vent est nul.

 

12/ Lors d’un vol de nuit vous apercevez un aéronef. Vous voyez ses feux de navigation vert à votre gauche et rouge à votre droite. Cet aéronef :

 a) tient la même route que vous.            b) vient en face.

 c) vient de votre droite.                           d) vient de votre gauche.

 

13/ Pour pouvoir voler suivant les règles V.F.R, le pilote doit avoir des conditions météorologiques minimales nommées :

a) I.F.R.                 b) V.F.E.                                 c) V.M.C.                   d) I.M.C.

 

14/ La visibilité minimale pour entreprendre un vol VFR est de :

a) 1 km.                  b) 1,5 NM.                       c) 1 500 ft.            d) 1 500 m.

 

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 avril 7 27 /04 /Avr 08:35

21/ Lors d'un dérapage, l'aile à l’intérieure du virage est en :
a) avant de l'aile extérieure et porte davantage            b) arrière de l'aile extérieure et porte davantage
c) avant de l'aile extérieure et porte moins                   d) arrière de l'aile extérieure et porte moins

 

22/ Un avion monomoteur a son hélice qui tourne dans le sens des aiguilles d'une montre vue de la place pilote. Pour contrer l'effet du couple de renversement et du souffle hélicoïdal au décollage il faut « mettre du manche » :

a) à droite et du pied à droite                     b) à gauche et du pied à droite

c) à droite et du pied à gauche                   d) à gauche et du pied à gauche

 

23/ Un avion de voltige monomoteur fortement motorisé possède une hélice de grand diamètre qui tourne dans le sens des aiguilles d'une montre vue de la place pilote. Le seul effet gyroscopique dû à l'hélice fait que au décollage :

a) l'avion a tendance à embarquer (dévier) vers la droite                b) l'avion s'incline à droite

c) l'avion a tendance à embarquer (dévier) vers la gauche              d) les réponses b et c sont exactes

 

24/ Le décollage d’un avion se fait face au vent pour :

a) éviter de dépasser la V.N.E..

b) avoir une meilleure portance et une plus faible traînée.

c) décoller sur une distance plus courte et avoir un meilleur taux de montée.

d) aucune des  propositions ci-dessus n’est exacte.

 

25/ La variation de l’assiette longitudinale s’effectue autour de l’axe de :

a) tangage                    b) roulis                         c) lacet                         d) piste

 

26/ Le braquage des ailerons provoque un effet secondaire appelé :

a) lacet inverse       b) roulis inverse       c) lacet induit       d) traînée induite

 

27/ Sur un planeur en virage, le braquage des ailerons provoque un effet secondaire appelé :

 

a) roulis inverse.                        b) lacet inverse.                        c) roulis induit.               d) lacet induit.

 

28/ Le pilote veut mettre son appareil en virage à droite, en vol symétrique. Il met du manche :

a) et du "pied" à droite.                       b) à gauche et du "pied" à droite.

c) et du "pied" à gauche        .             d) à droite et du "pied" à gauche.

 

29/ Le décollage d’un avion se fait face au vent pour :

a) éviter de dépasser la V.N.E..

b) avoir une meilleure portance et une plus faible traînée.

c) décoller sur une distance plus courte.

d) avoir un taux de montée inférieur.

 

30/ La longueur de roulage nécessaire au décollage augmente :

a) avec l’altitude.                                      b) avec la température.

c) avec la composante de vent arrière.       d) dans les trois cas précédents.

 

31/ Le lacet inverse est dû :

                                    a/ à la plus grande augmentation de traînée de l'aileron levé

                                    b/ à la plus grande augmentation de traînée de l'aileron abaissé

                                    c/ à la nervosité ou à l'émotivité du pilote

                                    d/ à la position "vol dos"

 

32)       Par la manœuvre de quelle commande est gérée la symétrie du vol de l'avion ?

a) Le déplacement latéral du manche

b) Le réglage de la puissance du moteur

c) Les palonniers qui agissent sur la gouverne de direction

d) Le déplacement d'avant en arrière du manche

 

33) Le roulis induit est dû à :

a) une traînée plus importante de la demi-aile située à l’intérieur du virage.

b) une portance plus importante de l’aile extérieure au virage.

c) la nervosité ou à l'émotivité du pilote.

d) la position "vol dos".

 

34) L’effet de précession gyroscopique peut  être :

a) la galanterie du pilote en laissant passer avant lui la copilote.

b) induit par l’hélice lors d’un virage autour de l’axe de lacet.

c) induit par l’aileron levé créant une traînée plus importante.

d) la réunion organisée avant le vol du pilote et du copilote.

 

35) Le compensateur de profondeur d’un avion sert à :

a) compenser les effets d’une accélération brutale consécutive à un décrochage.

b) compenser la pression à exercer sur l’un des palonniers.

c) éviter que la bille tombe à l’intérieur du virage.

d) réduire les efforts à fournir sur le manche.

 

36) Quelle est la commande qui permet de gérer la symétrie du vol de l'avion ?

                   a) Le manche par un déplacement latéral.

                   b) La commande de pression d’admission.

                   c) Les palonniers.

                   d) La commande de sortie des hypersustentateurs de bord de fuite.

 

37) Le roulis induit apparaît lorsqu’on actionne :

a) les ailerons.                      b) la gouverne de profondeur.

c) la gouverne de direction.   d) les volets hypersustentateurs.

 

38) Un compensateur est une petite surface placée à l'arrière d'une gouverne et qui sert à :

a) compenser les erreurs de pilotage.

b) compenser les variations de pression dues aux changements d'altitude de l'avion.

c) compenser les efforts que le pilote doit effectuer sur les commandes.

d) les réponses a,  b et c  sont correctes.

 

 

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 avril 7 27 /04 /Avr 08:32

1/ Un déplacement du manche vers la droite :

                        a) lève l'aileron droit et baisse l'aileron gauche

                        b) baisse l'aileron droit et lève l'aileron gauche

                        c) abaisse simultanément les ailerons

                        d) relève simultanément les ailerons

 

2/ Le braquage des ailerons provoque un effet secondaire appelé :

               a) roulis inverse.   b) lacet inverse.  

               c) roulis induit.      d) lacet induit.

 

 

3/ Quand le pilote braque le manche (ou le volant) à gauche :

a) la gouverne de direction se braque à gauche

b) la gouverne de profondeur se braque vers le haut

c) l'aileron gauche se lève

d) l'aileron gauche s'abaisse

 

4/ Le pilote veut mettre son appareil en virage à droite, en vol symétrique. Il met :

a/ du "pied" à droite et du manche (ou volant) à droite

b/ du "pied" à droite et du manche (ou volant) à gauche

c/ du "pied" à gauche et du manche (ou volant) à gauche

d/ du "pied à gauche et du manche (ou volant) à droite

 

5/ Quelle commande est utilisée pour assurer la stabilité de route d'un aéronef  ?

a) le manche  b) la dérive  c) les ailerons  d) le palonnier

 

6/ Un compensateur est une petite surface placée à l'arrière d'une gouverne et qui sert :

a) à compenser les erreurs de pilotage

b) à soulager les efforts que le pilote doit effectuer sur les commandes

c) à compenser les variations de pression dues aux changements d'altitude de l'avion

d) les réponses a, b, c sont exactes

 

7/ Sur un avion léger à train classique, les palonniers peuvent commander :

a) la gouverne de direction                   b) les freins du train d'atterrissage principal

c) l'orientation de la roulette de queue   d) réponses a, b et c

 

8/ Quelle manœuvre permet d'effectuer une rotation autour de l'axe de tangage ?

a) déplacement du manche en avant ou en arrière              b) déplacement latéral du manche

c) déplacement des palonniers à gauche ou à droite            d) aucune réponse n'est exacte.

 

9/ Une gouverne est :

a/ une partie mobile permettant une rotation autour de l’un des 3 axes

b/ un règlement d’utilisation d’un aéronef

c/ un axe de piste

d/ un additif au manuel de vol

 

10/ Le déplacement du manche vers la gauche :

a/ abaisse simultanément les ailerons

b/ relève simultanément les ailerons

c/ lève l’aileron droit et abaisse le gauche

d/ lève l’aileron gauche et abaisse le droit

 

11/ Lorsque le pilote tire le manche à balais ou le volant, il agit

a/ les ailerons

b/ les volets

c/ la gouverne de direction

d/ la gouverne de profondeur

 

12 ) Quelle commande est associée à l'axe de tangage ?

             A) - le manche latéralement qui actionne les ailerons.

             B) - le manche en avant ou en arrière et qui actionne la gouverne de profondeur.

             C) - le palonnier à gauche ou à droite et qui actionne la gouverne de direction.

             D) - aucune commande n'est associée à l'axe de tangage.

 

13/ La longueur de roulage nécessaire au décollage augmente avec :

a) l’altitude                                            b) la température

                            c) la composante de vent arrière             d) dans les trois cas précédents

 

14/       Par la manœuvre de quelle commande est gérée la symétrie du vol de l'avion ?

                       a) Le déplacement latéral du manche

                       b) Le réglage de la puissance du moteur

                       c) Les palonniers qui agissent sur la gouverne de direction

                       d) Le déplacement d'avant en arrière du manche

 

15/ Parmi les compensateurs désignés ci-dessous quels sont ceux qui sont des compensateurs d’évolution 

a) le P.H.R., le Trim et TAB automatique

b) Le Trim, les gouvernes à axe déporté, le TAB automatique

c) Les gouvernes à axe déporté, le TAB automatique, les gouvernes à bec débordant

d) Le TAB automatique, les gouvernes à bec débordant, le Trim

 

16/ le lacet inverse est dû à :
a) une traînée plus importante de la demi-aile située à l’intérieur du virage
b) une augmentation de traînée plus importante du côté de l'aileron abaissé que du coté de l'aileron levé
c) la nervosité ou à l'émotivité du pilote
d) la position "vol dos"

 

17/ La gouverne de profondeur est une partie mobile:

a) de l’empennage horizontal qui permet de contrôler l’équilibre longitudinal de l’avion

b) de l’aile qui fait partie des systèmes hypersustentateurs

c) de l’empennage vertical qui permet la stabilisation latérale automatique

d) commandée par le palonnier lors des virages ou pour “ décraber ” à l’atterrissage

 

18/ Le roulis induit apparaît lorsqu’on :

a) actionne les ailerons                    b) actionne la gouverne de profondeur

c) actionne la gouverne de direction d) sort les volets

 

19/ Le pilote braque le manche (ou le volant) à droite :
a) la gouverne de direction se braque à droite.      b) la gouverne de profondeur se braque vers le haut.
c) l'aileron droit s'abaisse.                                    d) l'aileron droit se lève.

 

20/ Parmi les situations suivantes, qu’elle est la moins dangereuse pour un avion en approche finale :

a) dérapage                                                                    b) glissade

c) vitesse proche de la vitesse de décrochage                   d) virage à forte inclinaison

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 avril 7 27 /04 /Avr 08:28

1/ Une piste d'orientation magnétique 203° est numérotée

a) 20                       b) 21                      c) 03                       d) Aucune réponse n'est exacte

 

2/ En ULM, un pilote peut se poser sur une plate-forme occasionnelle :
a) à condition d'avoir des pneus "basse pression"
b) sans condition
c) c'est strictement interdite
d) c'est vrai, à condition d'avoir l'autorisation du propriétaire et de respecter les interdictions de zone réglementaires

 

3/ La piste en service est la 12. Quels caps successifs (vent arrière, étape de base, finale) devra prendre le pilote pour un tour de piste à gauche ?

a)     120° - 210° - 300°     b)   120°  -  30° - 300°

c)       300° - 210° -120°      d)   300° -  30° - I20°

 

4/ Une double croix blanche disposée horizontalement sur l'aire à signaux d'un aérodrome indique

a) l'aérodrome est utilisé par des hélicoptères

b) des vols de planeurs sont en cours

c)des précautions sont à prendre à l'atterrissage

d) l'aire de manœuvre est temporairement inutilisable

 

5/ Une manche à air renseigne le pilote sur :

a) la présence de planeurs                         b) le sens d'atterrissage, face au vent

c) le sens d'atterrissage, dos au vent      d) l'existence d'une activité parachutiste

 

6/ Un aérodrome est doté d’un “ AFIS ” . cela signifie :
a) l’aérodrome est un aérodrome contrôlé.
b) le service rendu par le personnel au sol est un service d’information et non de contrôle de circulation dans l’espace de cet aérodrome.
c) que l’aérodrome est équipé d’un répondeur automatique d’informations enregistrées toutes les heures.
d) Les réponses a et c sont exactes.

 

7/ Un “  taxiway ” :
a) peut servir à atterrir et à décoller
b) peut servir à l’atterrissage et au décollage, auquel cas cela sera spécifié sur la carte d’aérodrome.
c) ne sert qu’aux déplacements au sol de l’aéronef, ou roulage.
d) est un service de taxi sur certains aéroports.

 

8/ Après le décollage, dans quel ordre doit-on effectuer le tour de piste ?

1- vent traversier                                   2- finale                                    3- vent arrière

4- montée initiale                                   5- dernier virage                    6- étape de base

 

a) 3-6-4-2-5-1                        b) 4-6-3-1-5-2                       c) 4-1-3-6-5-2                       d) 4-1-6-3-2-5

 

9/ Arrivant sur un aérodrome contrôlé, en cas de panne radio, le pilote :

a) peut recevoir un signal lumineux de la tour de contrôle

b) peut recevoir une fusée éclairante de la tour de contrôle

c) suit les indications prévues sur la carte VAC

d) toutes les propositions ci-dessus sont exactes.

 

10/ Dans l'aire à signaux, le T indique :

a) le sens de décollage et d'atterrissage.                                             b) la force du vent.

c) des travaux sur la piste.                                                                     d) le vol de planeurs.

 

11/ L’immatriculation d’un aéronef F-BOJM s’épelle à la radio par :

a/ François, Bernard, Olivier, Jean, Marc

b/ en phonétique : effe, bé, o, ji, emme

c/ Fox, Bravo, Oscar, Juliette, Mike

d/ France, Bravo, Oscar, Juliette, Mike

 

12/ Un carré rouge plein doté de doubles diagonales jaunes sur une aire à signaux signifie :

a) vols de planeurs en cours sur l’aérodrome.              b) vols de canadairs en cours sur l’aérodrome.

c) le TWY ne peut être utilisé.                                         d) l’atterrissage est interdit. 

 

13/  Une «croix blanche sur la piste signifie :

a) zone d’atterrissage d’hélicoptère.                                              b) interdiction d’atterrissage.

c) vol de planeurs en cours.                                                            d) vol sanitaire en cours

 

 

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 avril 7 27 /04 /Avr 08:23

21/ Une prise d'air statique obstruée :

a) entraîne l’inversion des indications du variomètre et de l’altimètre

b) peut perturber l’indication des instruments gyroscopiques

c) ne peut pas perturber l’indication de l’anémomètre

d) entraîne des indications fausses de vitesse, d'altitude et de vitesse verticale

 

22/ L'avion est en ciel clair et en vol horizontal stabilisé. Le compas magnétique dont la déviation est négligeable, indique 010. Sachant que le conservateur de cap indique 050, que doit faire le pilote pour suivre le cap magnétique 030, le pilote doit :

a) recaler son conservateur de cap et effectuer un virage de 20° vers la droite

b) ne pas toucher à son conservateur de cap et doit effectuer un virage de 20° vers la gauche

c) continuer sa route sans virer car la valeur moyenne de son cap est 030

d) on ne peut pas répondre à la question car il nous faut connaître la déclinaison locale

 

23/ Sur le cadran d’un anémomètre, l’arc blanc représente la plage d’utilisation :

a) volets sortis                        b) en air agité                       c) train rentré                       d) à pleine charge

 

24/ Pour connaître la vitesse d’un aéronef, une antenne anémométrique permet la prise de :

a) la pression totale et la pression statique.                                  b) la pression dynamique et la pression statique.

c) la pression totale et la pression d'impact      .                            d) uniquement la pression statique.

 

25/ L'indicateur de virage indique :

a) le sens du virage et l’inclinaison de l’avion.                               b) le sens et le taux de virage

c) le sens du virage et le facteur de charge.                                     d) uniquement le sens du virage.

 

26/ L’horizon artificiel indique :

a/ la vitesse verticale (Vz)

b/ l’assiette longitudinale et l’inclinaison de l’avion

c/ la symétrie du vol

d/ la visibilité horizontale

 

27/ « V.N.E. » signifie :

a/ vitesse en nœuds

b/ vitesse normale d’exploitation

c/ vitesse à ne jamais dépasser (« never exceed »)

d/ vitesse maximale volets sortis

29/  Un niveau de vol (Flight Level) a pour référence :

a) le QNH                                                                                      b) la pression 1 013,25 hpa

c) la pression au niveau de la mer                                             d) la pression au sol (QFE)

 

30/ Une altitude de 3 000 pieds (ft) équivaut approximativement à :

a) 1 100 m              b)  900 m                c) 3 000 m          d)   90 m

 

31/ Le transpondeur est un équipement permettant :

a/ d’effectuer un vol sans visibilité

b/ d’identifier et de suivre un vol à l’aide d’un radar sol

c/ la pratique du VFR en haute altitude

d/ de recevoir des informations météorologiques en vol (VOLMET)

 

32/ En croisière à 4500 ft QNH, un pilote veut rejoindre un aérodrome situé à 150 m d’altitude. Le circuit de piste de cet aérodrome s’effectue à 1 000 ft sol. Avec un taux de chute de 500 ft/min, combien de temps va durer la descente jusqu’à intégration dans le circuit ?

a) 6 min                  b) 7 min                 c) 8 min                  d) 9 min

 

33/  Un avion vole au  FL 55. Quelle est l’indication de son deuxième altimètre calé au QNH = 1003 hPa :

a) 55 780 ft.                           b) 5 780 ft.                             c) 5 220 ft.                             d) 54 720 ft.

 

34/ Le mille nautique vaut :

a/ 1 609 m

b/        1 km

c/ 1 852 m

d/    100 m

 

35/ Une altitude de 3 000 pieds (ft) équivaut approximativement à :

a/ 1 000 m

b/    900 m

c/ 3 000 m

d/      90 m

 

36/  Pour régler un altimètre au QFE de son terrain, le pilote doit afficher :

a/ sur le cadran de son altimètre, zéro mètre lorsqu’il est au sol

b/ dans la fenêtre des pressions de son altimètre, la pression au sol de son terrain

c/ sur le cadran de son altimètre, l’altitude réelle du terrain

d/ les propositions « a » et « b » sont exactes

 

37/ Les limitations concernant les vitesses d’utilisation d’un aéronef se trouvent :

a/ dans le manuel de vol

b/ dans le manuel d’entretien

c/ sur le carnet de route

d/ sur la fiche de pesée

38/ La VFE correspond :

a) à la vitesse minimale de sustentation de l'avion en configuration atterrissage.

b) à la limite supérieure de l'arc blanc sur le cadran de l'anémomètre.

c) à la vitesse maximale de vol avec les volets sortis.

d) les propositions b et c sont exactes.

 

40/ Parmi ces instruments, lequel n’a pas besoin d’être réglé par le pilote avant décollage :

a) l’altimètre.                                                                                          b) l’indicateur de virage.

c) le conservateur de cap (ou directionnel).                                     d) l’horizontal artificiel.

 

41/ La pression utilisée par l'altimètre est :

a) la pression.                                                                                                                       b) la pression dynamique.

c) la pression statique.                                                                                                        d) la pression manométrique.

 

42/ Les indications du variomètre sont:

a) précises et instantanées.

b) imprécises et à considérer comme une simple tendance.

c) très précises mais exploitables avec un temps de retard.

d) aucune des propositions ci-dessus n’est exacte.

 

43/ La Vs0 correspond à :

a) la vitesse minimale de sustentation de l'aérodyne.

b) la limite inférieure de l'arc blanc sur le cadran de l'anémomètre.

c) la vitesse de décrochage de l'avion en configuration atterrissage.

d) toutes les propositions ci-dessus.

 

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 avril 7 27 /04 /Avr 08:19

1/ Un variomètre mesure :

                                a) la vitesse propre                                            b) la variation de vitesse propre

                                c) l'altitude                                                          d) la vitesse verticale

 

2/ Un altimètre fonctionne par mesure de la :

a) pression dynamique                      b) pression statique

c) pression totale                                d) température

 

3/ En virage glissé à droite, l'indicateur de virage indique :

a) aiguille à droite, bille à gauche

b) aiguille à gauche, bille à droite

c) aiguille à droite, bille au centre

d) aiguille à droite, bille à droite

 

 5/ La "VFE" correspond à :

                                               a) vitesse maximale avec volets sortis

                                               b) vitesse minimale de sustentation

                                               c) vitesse à ne jamais dépasser

                                               d) vitesse à utiliser en phase finale d'atterrissage

 

6) L'anémomètre est un instrument qui sert à :

a) donner le taux de montée de l'avion

b) mesurer la vitesse d'un aéronef par rapport au sol

c) indiquer l'assiette de l'avion

d) mesurer la vitesse d'un aéronef par rapport à l'air

 

7/ Quel appareil du tableau de bord n’utilise pas un gyroscope?

                                               a) Indicateur de virage

                                               b)  Horizon artificiel           

                                               c) Conservateur de cap

                                               d) Compas magnétique

 

8/ Un horizon artificiel donne des informations de :

a) tangage et roulis             b) tangage et incidence      c) tangage et cap magnétique           d) roulis et incidence

 

9/ Sur un anémomètre, l’extrémité supérieure de l’arc blanc correspond à :

a) la vitesse à ne jamais dépasser VNE

b) la vitesse nominale opérationnelle VNO

c) la vitesse maximum avec les hypersustentateurs sortis VFE

d) la vitesse de décrochage VSO

 

10/ Pour mesurer la vitesse de l’avion, l’anémomètre utilise :

a) la pression totale et la pression d’impact                                                   b) uniquement la pression totale

c) la pression dynamique et la pression statique                                          d) la pression totale et la pression statique

 

11/ Sur les avions équipés d’un indicateur bille aiguille, en virage dérapé à droite :

a) la bille est à droite et l’aiguille à droite                               b) la bille est à gauche  et l’aiguille à droite

c) la bille est à gauche et l’aiguille à gauche                          d) aucune des réponses ci dessus n’est exacte

 

12/ Le variomètre est un instrument de bord qui mesure :

a) la vitesse propre de l'avion

b) l'altitude

c) la consommation de carburant

d) la vitesse verticale de l'avion

 

13/ Parmi ces instruments, lequel n’a pas besoin d’être réglé par le pilote avant décollage :

a) l’altimètre                                                                  b) l’indicateur de virage

c) le conservateur de cap (ou directionnel)             d) aucune des propositions n’est exacte

 

14/ L’arc blanc situé sur l’indicateur de vitesse appelé "anémomètre", délimite une plage de vitesses d’utilisation :

a) normale                                                                     b) interdite en atmosphère perturbée

c) des volets hypersustentateurs                             d) avec les trains sortis

 

15/ Quelle est la pression utilisée par l'altimètre ?

a) la pression totale                                                                                  b) la pression dynamique

c) la pression statique                                                                              d) la pression manométrique

 

16/ La VNE signifie :

a) la vitesse à ne jamais dépasser                                                           b) la vitesse normale d'exploitation

c) la vitesse en nœuds                                                                              d) la vitesse maximale volets sortis

 

17/ Parmi ces instruments du tableau de bord, lequel ne fonctionne pas à l'aide d'un gyroscope ?

a) l'horizon artificiel                                                                                   b) le compas

c) l'indicateur de virage                                                                            d) le conservateur de cap

 

18/ En vol, l'aileron gauche est abaissé, l'aileron droit levé, la bille est à droite, l'avion est en virage :

 

a) à droite glissé                         b) à gauche glissé               c) à droite dérapé d) à gauche dérapé

 

19/ Le conservateur de cap est un instrument qui :

a) est très fiable et permet de contrôler les indications du compas

b) permet de contrôler l'assiette et l'inclinaison de l'avion

c) est sujet à une dérive, obligeant le pilote à des recalages fréquents 

d) ne donne pas des indications fiables quand l'avion est en virage

 

20/ Aux erreurs instrumentales près, l'anémomètre indique :

a) la vitesse sur trajectoire air de l'avion                                b) la vitesse de l'air par rapport au sol

c) la pression atmosphérique au niveau du sol                    d) la vitesse ascensionnelle de l'avion

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 26 avril 6 26 /04 /Avr 18:35

24/ La richesse du mélange :

a) augmente avec l'altitude                                                            b) diminue avec l'altitude

c) reste constante quelle que soit l'altitude                                   d) varie avec la pression d'admission

 

25/ Mettre une hélice en drapeau consiste à amener les pales dans une position telle que :

a) l'angle de calage soit nul                                                                           b) l'angle d'incidence soit maximum

c) le pas soit nul                                                                                          d) l'angle de calage soit voisin de 90°

 

 

 

26/ Dans un turbo-réacteur l'air suit le trajet suivant :

a) tuyère, turbine, chambre de combustion, compresseur

b) compresseur, chambre de combustion, turbine, tuyère   

c) turbine, compresseur, chambre de combustion, tuyère

d) compresseur, tuyère, chambre de combustion, turbine

 

27/ La composition idéale du mélange carburé air-essence correspond à une proportion de 1 gramme d'essence pour :

a) 17 g d'air                                    b) 20 g d'air                            c) 15 g d'air                             d) 8 g d'air

 

28/ Un groupe turbopropulseur est alimenté en carburant avec :

a) du kérosène                                                                          b) du super 98 avec additif

c) une essence spéciale aviation de type 100LL                      d) du propergol

 

29/ Parmi les éléments suivants, un seul ne concerne pas le circuit carburant :

a) la pompe électrique de gavage.                          b) le carburateur.                    c) les réservoirs.                     d) l’alternateur.

 

30/ À bord des avions légers, on rencontre souvent une alimentation électrique en :

 

a) 220 volts.                           b) 110 volts.                           c) 12 volts.                             d) 50 Hz.

 

31/ En montée à vitesse constante, l’avance par tour d’une hélice est :

a) égale au pas théorique.                                                                            b) plus petite que le pas théorique.

c) plus grande que le pas théorique.                                                           d) indépendant du pas théorique.

 

32/ Le rendement d'une hélice est défini par le rapport
a) Puissance utile               b)                           c)                              d)

    Puissance absorbée

33/ Le cône d'hélice :

a) améliore l'écoulement de l'air.                                  b) favorise le refroidissement du moteur.

c) évite le souffle hélicoïdal autour du fuselage.          d) les affirmations "a" et "b" sont exactes.

 

 

34/ Dans un moteur à explosion, l’ensemble bielle-vilebrequin :

a) sert à limiter la course du cylindre.

b) transmet le mouvement des soupapes aux bielles.

c) transmet le mouvement alternatif des pistons aux cylindres.             

d) transforme le mouvement alternatif des pistons en mouvement de rotation du villebrequin.

 

35) L'essence 100LL utilisée pour les moteurs à pistons en aviation légère est de couleur :

             A) - verte.            B) - incolore.          C) - bleue.               D) - rouge.

 

36) La commande de richesse d’un avion à moteur à piston agit sur :

a) l’indice d’octane de l’essence.                                                                             b) le taux de mélange essence/huile.

c) le taux de mélange air/essence.                                                                             d) l’arrivée d’air dans le carburateur.

 

37/ Après la mise en route, vous constatez que l’alternateur ne charge pas, vous décidez en tant que commandant de bord :

a) d’effectuer le vol, cet appareil n’étant pas indispensable pour votre navigation

b) d ‘alerter le chef mécanicien pour avoir son avis et décoller ensuite

c) d’annuler le vol, votre sécurité ne serait pas assurée

d) de maintenir le vol en prévoyant de ne pas mettre en service les équipements électriques non nécessaires.

 

38/ Pour augmenter le rendement et la sécurité de fonctionnement des moteurs à pistons d'avion, on

adopte généralement :

a) quatre soupapes par cylindre                              b) un double système d'allumage

c) le refroidissement par eau                                    d) des fréquences de rotation très élevées

 

39/ Si l’on coupe la batterie d’un moteur d’avion qui est en fonctionnement :

a) le moteur s’arrête.                                                                b) le moteur continue de tourner

c) tous les instruments cessent de fonctionner.                       d) les propositions b et c sont exactes.

 

40/ Lorsque le pilote cale son hélice afin qu’elle offre le moins de traînée possible, on dit que l’hélice est en :

a) réverse.                               b) drapeau.                             c) frein.                   d) moulinet.

 

41/ La commande de richesse d’un avion à moteur à piston agit sur :

a) l’indice d’octane de l’essence.                                                                             b) le taux de mélange essence/huile.

c) le taux de mélange air/essence.                                                                             d) l’arrivée d’air dans le carburateur.

 

42/ La fonction des ailettes d’un bloc moteur à refroidissement par air est d’améliorer :

a) l’aérodynamisme.                                                                                b) la résistance de la structure.

c) le refroidissement des cylindres.                                                         d) rapport poids/puissance.

 

43/ La majorité des moteurs à pistons utilisés en aéronautique est dotée d'un double système d'allumage. 

    Cela signifie que :

a) chaque bougie est alimentée séparément par la batterie grâce à un filtre électronique.

b) les bougies sont alimentées en même temps à partir de la batterie par un même fil dédoublé.

c) chaque cylindre est doté de 2 bougies, chacune alimentée par une magnéto indépendante.

d) chaque cylindre est doté d'une bougie alimentée par 2 magnétos indépendantes.

 

44/ Une hélice à calage variable est utilisée de la façon suivante :

a) grand calage au décollage, petit calage en croisière

b) petit calage au décollage, grand calage en croisière

c) grand calage au décollage, drapeau en croisière

d) petit calage au décollage, drapeau en croisière

 

45/ Sur une hélice à calage variable, le “plein petit pas” est utilisé pour le :

a) décollage.                            b) vol à haute altitude.                  c) vol en croisière.           d) vol à grande vitesse.

 

46/ Sur un avion à moteur à pistons à carburateur, une réduction de la pression d’admission nécessite :

a) aucune précaution particulière.

b) aucune précaution particulière si la température de l'air est comprise entre -7° et +20° C.

c) l'utilisation du "réchauffage carburateur" si la température de l'air est comprise entre +5° et +25° C.

d) s'appelle une "remise de gaz".

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 26 avril 6 26 /04 /Avr 18:19

1/ pour augmenter la sécurité de fonctionnement des moteurs d'avion, on adopte généralement :

                                a) quatre soupapes par cylindre

                                b) un double système d'allumage

                                c/)le refroidissement par eau

                                d/ des fréquences de rotation très élevées

 

2/ Le rendement d'une hélice est défini par le rapport :

                                a)    Puissance utile / puissance absorbée

                                b)    Puissance absorbée / puissance utile

                                c/)   Traction / puissance

                                d/)   Puissance / traction

 

3/ Une hélice à calage variable est utilisée de la façon suivante :

                                a) grand pas au décollage, petit pas en croisière

                                 b) petit pas au décollage, grand pas en croisière

                                c) grand pas au décollage, drapeau en croisière

                                d) petit pas au décollage, drapeau en croisière

 

4/ Le carburateur d'un moteur à pistons :

a) injecte directement du carburant dans les cylindres

b) assure la mise en pression du circuit d'alimentation en carburant

c) assure le mélange air/essence admis dans les cylindres

d) refroidit les cylindres

 

5/ la casserole d'hélice :

                                               a) favorise la mise en température du moteur

                                               b) améliore l'écoulement de l'air

                                               c) évite le souffle hélicoïdal autour du fuselage

                                               d) les affirmations "a" et "c" sont exactes

 

6/ L’action du réchauffage carburateur se traduit :

                                                a) augmentation de la puissance

                                                b) diminution de la puissance

                                                c) une réduction du débit carburant

                                                d) une réduction de la pression essence

 

7/ La pompe électrique de gavage est utilisée :

a) pour la mise en route du moteur

b) pour prévenir une panne de la pompe principale au décollage ou à l'atterrissage

c) pour lutter contre la formation de “ vapor lock ”

d) pour tous les cas ci-dessus

 

8/ Sur une hélice à pas variable, le “ plein petit pas ” est utilisé pour le :

a) vol en croisière                b) vol à haute altitude

c) décollage                          d) vol à grande vitesse

 

9/ Le rendement d'une hélice est :

a) nul lorsque le moteur tourne à plein régime et que l’avion est immobilisé   

b) maximal lorsque l’avion effectue un “ piqué ” et que le moteur est au ralenti

c) maximal lorsque l’avion effectue un “ piqué ” et que le moteur tourne à plein régime

d) aucune des réponses ci-dessus n’est exacte

 

10/ Le calage (ou angle de calage) d'une hélice est :

a) l'angle formé entre les pales (180° pour une bipale, 120° pour une tripale, etc.......)

b) le diamètre de l'hélice multiplié par le coeff. de plénitude

c) l'angle formé par la corde de profil de la pale à un endroit donné et le plan de rotation de l'hélice

d) la position occupée par l'une des pales de l'hélice lorsque le moteur est arrêté, mesurée en degrés par rapport à la verticale.

 

11/ La manette de richesse d’un avion à moteur à piston sert :

a) à ajuster la richesse en fonction des variations de température et de pression statique

b) à augmenter la richesse quand la pression statique diminue

c) à diminuer la richesse lorsque la température diminue

d) les réponses a et b sont exactes

 

12/ Parmi les indices ci-dessous, quel est celui qui représente l’indice de performance d’un carburant pour motopropulseur :

a) 80/87                                                                    b) 100/130

c) les deux propositions ci-dessus sont exactes       d) aucune des propositions ci-dessus n’est exacte

 

 

 

13/ La pompe de gavage du circuit carburant d’un avion à moteur à piston :

a) injecte l’essence dans les cylindres du moteur       b) fonctionne électriquement

c) fonctionne mécaniquement                                     d) les réponses b et c sont exactes

 

14/ Le réchauffage carburateur doit être utilisé :

a) aux forts régimes du moteur si la température de l’air se situe entre –5°C et +5°C

b) aux faibles régimes du moteur jusqu’à une température de l’air pouvant atteindre +25°C

c) toujours lorsque la température de l’air est négative

d) aucune des réponses ci-dessus n’est exacte

 

15/ Un turbopropulseur est :

a) un moteur à piston équipé d’un turbo                b) un réacteur accouplé à une fusée pour le décollage

c) une turbomachine couplée à une hélice               d) un turboréacteur à double entrée

 

16/ Si l’on coupe la batterie d’un moteur d’avion qui est en fonctionnement :

a) le moteur s’arrête

b) on constate une baisse de régime du moteur ( environ 100 tr/min de moins)

c) le moteur continue de tourner

d) tous les instruments cessent de fonctionner

 

17/ L'hélice à vitesse constante

a) S'utilise avec grand pas au décollage et petit pas en croisière

b) Permet de raccourcir la distance de décollage

c) Diminue la vitesse de décrochage moteur réduit

d) est pourvue d’un pas constant

 

18/ Un moteur refroidi par air risque de chauffer :

                            1) au cours de roulages ou d’attentes au sol prolongés

                            2) par condition givrante

                            3) lors de montées prolongées

                            4) au cours de vols à haute altitude

 

choisir la combinaison correcte :

a) 2 et 4.         b) 2 et 3.              c) 1 et 3.              d) 3 et 4.

 

19/ Durant un cycle de fonctionnement d’un moteur à piston, le seul temps qui produit de l’énergie mécanique utile pour la propulsion est :

a) l’admission         b) la compression

c) l’échappement    d) la combustion-détente

 

20/ Lorsqu'un avion s'élève, la diminution de la densité de l’air aura tendance à :

a) provoquer un givrage carburateur                 b) augmenter la puissance utile

c) appauvrir le mélange                                     d) enrichir le mélange

 

21/ Un turboréacteur :

a) sert  à compresser l’air admis dans les cylindres d’un moteur à pistons

b) augmente la pression aux injecteurs d’un moteur à pistons à injection

c) est une turbomachine sans turbine couplée à une hélice

d) est un propulseur sans hélice

 

22/ La plupart des moteurs d’avions légers est équipée d’un système de double allumage qui a pour principal avantage :

a) d’améliorer la combustion et d’augmenter la sécurité en vol        

b) de diminuer l’usure des bougies

c) de réduire la consommation de carburant        

d) de régler la consommation électrique

 

23/ Dans un moteur à explosion, le vilebrequin :

a) sert à limiter la course du cylindre

b) transmet le mouvement des soupapes aux bielles

c) transmet le mouvement des pistons aux cylindres

d) transmet le mouvement des pistons à l'arbre de l'hélice 

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 26 avril 6 26 /04 /Avr 18:15

21/ Quelle technologie n'est plus employée dans la construction des avions légers :

a) construction bois et toile

b) construction en matériaux composites

c) structure géodésique

c) structure métallique

 

22/ Un saumon d'aile est :

a)    la pièce maîtresse de l'aile

b) l'extrémité de l'aile appelée aussi bord marginal

c) une pièce en forme de poisson qui sert à équilibrer l'aileron

d) une pièce renforcée de l'aile qui sert de marchepied

 

23/ Parmi les paramètres suivants, quel est celui qui augmentera  la stabilité de l’avion :

                                                               a) une voilure en flèche inversée

                                                               b) une voilure à dièdre inverse

                                                               c) une voilure avec un dièdre positif

                                                               d) une voilure de forme elliptique

 
26/ Une aile rectangulaire a une surface de 36,75 m2 pour une envergure de 21 m. Quel est son allongement ?

a) 17,5                    b) 12                       c) 10                       d) 1,75

 

27/ Sans changer les caractéristiques du profil, plus l’allongement d’une aile est grand :

a) les tourbillons marginaux sont moins violent                          b) plus la traînée induite est faible

c) plus la vitesse augmente                                                          d) toutes les propositions les sont exactes

 

29/ L'aile d'un planeur a une envergure de 15 m et une surface de 10 m2 ; son allongement est :

 

                                               a/ 5                                         b/ 12                                       c/ 20                                       d/ 22,5

 

30/ Quels sont les documents qui doivent obligatoirement être à bord lors de tout vol :

 

AVION

U.L.M.

a

Brevet et licence du pilote, carnet de route…

Brevet et licence du pilote, manuel de vol, carnet de vol…

b

Licence du pilote, carnet de route, carnet de vol…

Brevet et licence du pilote, manuel de vol, carnet de route

c

Brevet et licence du pilote, certificat d’immatriculation…

Brevet et licence du pilote, certificat d’immatriculation…

d

Licence de pilote, carnet de vol, manuel de vol…

Brevet et licence du pilote, certificat d’immatriculation…

 

31/ La licence de pilote privé ou PPL permet de piloter :

a) un avion de transport aérien

b) un hélicoptère

c) un planeur

d) un avion d’aéroclub (sans condition des compétences requises)

 

32/ La visite prévol est effectuée :

a/ obligatoirement par le commandant de bord avant chaque vol

b/ le matin par le mécanicien

c/ une seule fois par jour avant le premier vol

d/ uniquement après une réparation

 

33/ Les aéronefs munis d’un empennage en V, les gouvernes de profondeur sont situées :

a) sur les ailerons.

b) en dessous du fuselage.

c) sur l’empennage en V et servent également de gouverne de direction.

d) n’ont pas de gouverne de profondeur.

 

34) Il existe plusieurs classes d’ULM :

a) pendulaire, multiaxes, parachute motorisé.                                         b) pendulaire, parapente, autogire.

c) multiaxes, hélicoptère, aérostat motorisé.                                           d) parachute motorisé, autogire, montgolfière.

 

35) Dans une aile d'avion, les efforts de flexion sont encaissés par :

a) La poutre longitudinale.     b) le longeron d'aile.                               c) les nervures.                       d) les traverses.

 

36) Si l’on coupe la batterie d’un moteur d’avion qui est en fonctionnement :

a) le moteur s’arrête.                                                                b) le moteur continue de tourner

c) tous les instruments cessent de fonctionner.                       d) les propositions b et c sont exactes.

 

37) Dans un train d'atterrissage tricycle, la roulette de nez :

a) assure le freinage au sol.                                                       b) permet d'assurer une conduite aisée au sol

c) ne sert qu’à poser l'avion au sol sur 3 points.                     d) ne sert qu'à protéger l'hélice.

 

38) La gouverne de profondeur est une surface :

a) mobile située en général à l'arrière de l'avion.

b) fixe et verticale en général à l'arrière de l'avion.

c) fixe et horizontale en général à l'arrière de l'avion.

d) mobile située au bord de fuite de part et d'autre du fuselage.

 

39) Les commandes principales permettant de diriger l’aile parapente et de contrôler son incidence sont :

a) les aérofreins.     b) les freins.                           c) la sellette.                           d) les élevons.

 

40) On appelle cellule d’un avion :

a) tout l’avion sauf les équipements et propulseurs.                        b) le fuselage.

c) la cabine des pilotes et passagers   .                                              d) les mécanismes de l’avion.

 

41) Un avion STOL ou ADAC est un avion :

a) à décollage et atterrissage court (Short Take off and Landing)

b) à décrochage à rattrapage commandé

c) à décrochage automatiquement contrôlé

d) qui ne décroche pas (Absence de Décrochage Au Cabré)

Par Manu - Publié dans : QCM corrigés
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : AERO-CLUB EU - LE TREPORT - MERS
  • Retour à la page d'accueil
  • : AEROCLUB EU - LE TREPORT - MERS Route de l’Ermitage 76260 Eu Tél : 02 35 86 87 54 Formations théoriques et pratiques ULM et avion

Tarifs au 1er Janvier 2012

Cotisation Club (adhésion annuelle) : 200 €

Cotisation élève annuelle : 100 €
Cotisation "Vacances" (par mois ou 30 jours) : 40 €

Licence FFA
Licence + Assurance : 65 €
Licence + Assurance : 99 €

Heure de Vol  DR400 : 125 €

Location du hangar (par machine au semestre) : 95 €
Tout stationnement sous hangar implique obligatoirement l'adhésion à l'association.

Pour toute nouvelle inscription :
1 photo d'identité
1 photocopie pièce d'identité
1attestation assurance machine
1 certificat médical pratique aéronautique

Informations baptêmes

 

Baptême Avion (1 à 3 passagers)
Promenade 12 à 15 minutes
1 pers : 47 €
2 pers : 63 €
3 pers : 73 €


Promenade baie de Somme
1 pers : 84 €
2 pers : 105 €
3 pers : 126 €


Contact :
Gilbert  : 06 20 82 41 15 

 



Baptême ULM

        (1 passager)
15 min : 42 €
30 min : 58 €
60 min : 90 €


Contacts :
Autogire

Fabien :    06 83 84 43 54

 

Multiaxes       (cabine fermée)

J-Claude : 06 84 68 77 64

Antoine :    06 71 87 16 61

Greg      :    06 89 65 07 81

 

Pendulaire

Bruno :      06 88 32 70 72

Didier :      06 82 54 10 56

 

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés