Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 08:23

21/ Une prise d'air statique obstruée :

a) entraîne l’inversion des indications du variomètre et de l’altimètre

b) peut perturber l’indication des instruments gyroscopiques

c) ne peut pas perturber l’indication de l’anémomètre

d) entraîne des indications fausses de vitesse, d'altitude et de vitesse verticale

 

22/ L'avion est en ciel clair et en vol horizontal stabilisé. Le compas magnétique dont la déviation est négligeable, indique 010. Sachant que le conservateur de cap indique 050, que doit faire le pilote pour suivre le cap magnétique 030, le pilote doit :

a) recaler son conservateur de cap et effectuer un virage de 20° vers la droite

b) ne pas toucher à son conservateur de cap et doit effectuer un virage de 20° vers la gauche

c) continuer sa route sans virer car la valeur moyenne de son cap est 030

d) on ne peut pas répondre à la question car il nous faut connaître la déclinaison locale

 

23/ Sur le cadran d’un anémomètre, l’arc blanc représente la plage d’utilisation :

a) volets sortis                        b) en air agité                       c) train rentré                       d) à pleine charge

 

24/ Pour connaître la vitesse d’un aéronef, une antenne anémométrique permet la prise de :

a) la pression totale et la pression statique.                                  b) la pression dynamique et la pression statique.

c) la pression totale et la pression d'impact      .                            d) uniquement la pression statique.

 

25/ L'indicateur de virage indique :

a) le sens du virage et l’inclinaison de l’avion.                               b) le sens et le taux de virage

c) le sens du virage et le facteur de charge.                                     d) uniquement le sens du virage.

 

26/ L’horizon artificiel indique :

a/ la vitesse verticale (Vz)

b/ l’assiette longitudinale et l’inclinaison de l’avion

c/ la symétrie du vol

d/ la visibilité horizontale

 

27/ « V.N.E. » signifie :

a/ vitesse en nœuds

b/ vitesse normale d’exploitation

c/ vitesse à ne jamais dépasser (« never exceed »)

d/ vitesse maximale volets sortis

29/  Un niveau de vol (Flight Level) a pour référence :

a) le QNH                                                                                      b) la pression 1 013,25 hpa

c) la pression au niveau de la mer                                             d) la pression au sol (QFE)

 

30/ Une altitude de 3 000 pieds (ft) équivaut approximativement à :

a) 1 100 m              b)  900 m                c) 3 000 m          d)   90 m

 

31/ Le transpondeur est un équipement permettant :

a/ d’effectuer un vol sans visibilité

b/ d’identifier et de suivre un vol à l’aide d’un radar sol

c/ la pratique du VFR en haute altitude

d/ de recevoir des informations météorologiques en vol (VOLMET)

 

32/ En croisière à 4500 ft QNH, un pilote veut rejoindre un aérodrome situé à 150 m d’altitude. Le circuit de piste de cet aérodrome s’effectue à 1 000 ft sol. Avec un taux de chute de 500 ft/min, combien de temps va durer la descente jusqu’à intégration dans le circuit ?

a) 6 min                  b) 7 min                 c) 8 min                  d) 9 min

 

33/  Un avion vole au  FL 55. Quelle est l’indication de son deuxième altimètre calé au QNH = 1003 hPa :

a) 55 780 ft.                           b) 5 780 ft.                             c) 5 220 ft.                             d) 54 720 ft.

 

34/ Le mille nautique vaut :

a/ 1 609 m

b/        1 km

c/ 1 852 m

d/    100 m

 

35/ Une altitude de 3 000 pieds (ft) équivaut approximativement à :

a/ 1 000 m

b/    900 m

c/ 3 000 m

d/      90 m

 

36/  Pour régler un altimètre au QFE de son terrain, le pilote doit afficher :

a/ sur le cadran de son altimètre, zéro mètre lorsqu’il est au sol

b/ dans la fenêtre des pressions de son altimètre, la pression au sol de son terrain

c/ sur le cadran de son altimètre, l’altitude réelle du terrain

d/ les propositions « a » et « b » sont exactes

 

37/ Les limitations concernant les vitesses d’utilisation d’un aéronef se trouvent :

a/ dans le manuel de vol

b/ dans le manuel d’entretien

c/ sur le carnet de route

d/ sur la fiche de pesée

38/ La VFE correspond :

a) à la vitesse minimale de sustentation de l'avion en configuration atterrissage.

b) à la limite supérieure de l'arc blanc sur le cadran de l'anémomètre.

c) à la vitesse maximale de vol avec les volets sortis.

d) les propositions b et c sont exactes.

 

40/ Parmi ces instruments, lequel n’a pas besoin d’être réglé par le pilote avant décollage :

a) l’altimètre.                                                                                          b) l’indicateur de virage.

c) le conservateur de cap (ou directionnel).                                     d) l’horizontal artificiel.

 

41/ La pression utilisée par l'altimètre est :

a) la pression.                                                                                                                       b) la pression dynamique.

c) la pression statique.                                                                                                        d) la pression manométrique.

 

42/ Les indications du variomètre sont:

a) précises et instantanées.

b) imprécises et à considérer comme une simple tendance.

c) très précises mais exploitables avec un temps de retard.

d) aucune des propositions ci-dessus n’est exacte.

 

43/ La Vs0 correspond à :

a) la vitesse minimale de sustentation de l'aérodyne.

b) la limite inférieure de l'arc blanc sur le cadran de l'anémomètre.

c) la vitesse de décrochage de l'avion en configuration atterrissage.

d) toutes les propositions ci-dessus.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Manu - dans QCM corrigés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : AERO-CLUB EU - LE TREPORT - MERS
  • AERO-CLUB EU - LE TREPORT - MERS
  • : AEROCLUB EU - LE TREPORT - MERS Route de l’Ermitage 76260 Eu Tél : 02 35 86 87 54 Formations théoriques et pratiques ULM et avion
  • Contact

Tarifs au 1er Janvier 2012

Cotisation Club (adhésion annuelle) : 200 €

Cotisation élève annuelle : 100 €
Cotisation "Vacances" (par mois ou 30 jours) : 40 €

Licence FFA
Licence + Assurance : 65 €
Licence + Assurance : 99 €

Heure de Vol  DR400 : 125 €

Location du hangar (par machine au semestre) : 95 €
Tout stationnement sous hangar implique obligatoirement l'adhésion à l'association.

Pour toute nouvelle inscription :
1 photo d'identité
1 photocopie pièce d'identité
1attestation assurance machine
1 certificat médical pratique aéronautique

Recherche

Informations baptêmes

 

Baptême Avion (1 à 3 passagers)
Promenade 12 à 15 minutes
1 pers : 47 €
2 pers : 63 €
3 pers : 73 €


Promenade baie de Somme
1 pers : 84 €
2 pers : 105 €
3 pers : 126 €


Contact :
Gilbert  : 06 20 82 41 15 

 



Baptême ULM

        (1 passager)
15 min : 42 €
30 min : 58 €
60 min : 90 €


Contacts :
Autogire

Fabien :    06 83 84 43 54

 

Multiaxes       (cabine fermée)

J-Claude : 06 84 68 77 64

Antoine :    06 71 87 16 61

Greg      :    06 89 65 07 81

 

Pendulaire

Bruno :      06 88 32 70 72

Didier :      06 82 54 10 56

 

Infos sur le BIA