Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 10:34

Introduction : Nous venons de décoller, nous avons passé 300 ft, nous passons de la pente de montée max (130 km/h) à la pente de finesse max (140 km/h), nous coupons la pompe électrique et rentrons les volets.

 

Questionnement : Jusqu’à quelle altitude pouvons-nous monter et selon quelles règles ?

Conceptions initiales - Evolution, expériences, recherches documentaires :

v      

v       Nous pourrons monter jusqu’au FL 195, soit 19500 ft, cependant les règles de vol ne seront pas les mêmes selon que nous volerons en VFR ou IFR, en espace aérien contrôlé ou non contrôlé, au-dessus ou en dessous de la surface S.

v       Nous volerons selon les règles VFR (Visual Flight Rules), en respectant la règle fondamentale « voir et éviter », ce qui nous amènera à naviguer en suivant des repères visuels au sol et à assurer de façon visuelle notre espacement par rapport aux autres aéronefs. Pour pouvoir voler suivant les règles VFR, le pilote devra donc avoir des conditions météorologiques minimales nommées VMC (Visual Meteorological Conditions). Ces conditions dépendent de l’espace aérien dans lequel nous évoluerons. (fig. 1)

Ø        En espace aérien contrôlé (C, D ou E), nous devrons voler à 300 m verticalement et 1500 m horizontalement des nuages, avec une visibilité horizontale de 8 km au-dessus du FL 100 et 5 km en-dessous du FL 100.

En-dessous du FL 100 (Flight Level = niveau de vol), soit 10000 ft, notre Vi sera inférieure ou égale à 250 kt, soit 450 km/h (le nœud est une vitesse = nombre NM parcourus en 1 heure Þ règle de conversion :

§         kt ´ 2 – 10 % = km/h

§         km/h ¸ 2 + 10 % = kt)

Ø        En espace aérien non contrôlé (F ou G ) et en dessous de la surface S, nous devrons voler hors des nuages, en vue de la surface, avec une visibilité horizontale de 1,5 km ou 30 secondes de vol. Au-dessus de la surface S, les règles sont les mêmes qu’en espace aérien contrôlé.

La surface S correspond  à une hauteur de 3000 ft au-dessus du sol ou de la mer (on dira 3000 ft AGL ou AMSL),ce qui correspond à une hauteur de 900 m (règle de conversion :

¨        ft ¸ 3 – 10 % = m

¨        m ´ 3 + 10 % = ft)

v       En vol IFR (Instrument Flight Rules), le pilote pourra voler sans repères visuels au sol, il utilisera ses instruments de bord. Cela implique que l’avion possède un équipement IFR (horizon artificiel, éclairage des instruments, radionavigation, …) et que le pilote possède la qualification IFR. De plus, le pilote sera en contact radio permanent avec un service de contrôle aérien (tour de contrôle et centre de contrôle régional).

 

Questionnement : Avec qui serons-nous en contact radio ?

Conceptions initiales - Evolution, expériences, recherches documentaires :

v      

v       En espace non contrôlé (comme au Tréport), nous serons en auto information, nos communications radio serviront à informer les autres avions de notre position et de nos intentions. Nous utiliserons la fréquence allouée pour l’auto information figurant sur la carte VAC de l’aérodrome (A/A), sinon nous utiliserons le 123,50 Mhz sur tous les aérodromes et le 130,00 Mhz sur les altiports.

Dans nos messages, nous nous identifierons en donnant notre immatriculation. La qualité de la transmission par radio n’étant pas toujours très bonne, nous exprimerons chaque lettre avec un nom qui lui est associé dans l’alphabet international (Voir séance n° 7 fig.2)

 

Questionnement : Que faire si nous rencontrons un autre avion ?

Conceptions initiales - Evolution, expériences, recherches documentaires :

v       Priorité à celui qui est à droite Þ oui

v       Priorité à celui qui est plus haut Þ non

v      

v       (fiche 2)

v       (fig. 4 : remettre les couleurs) En cas de mauvaise visibilité et de nuit, les feux de navigation et d’anticollision permettent grâce à leur couleur et leur disposition de matérialiser  la trajectoire des autres aéronefs.

 

Questionnement : Etant à proximité de la mer, nous risquons de la survoler, en avons-nous le droit ?

Conceptions initiales - Evolution, expériences, recherches documentaires :

v      

v       (fig. 5) Il est possible de survoler des étendues maritimes en VFR, cependant au-delà de la distance permettant en cas de panne moteur d’atteindre la terre, nous devrons déposer un plan de vol et respecter des règles d’emport d’équipements de survie :

Trois distances sont prises en compte :

1.        Distance maximale en plané

C’est la distance maximale que peut parcourir l’avion, son moteur étant en panne. Au-delà de cette distance : 1 gilet par personne

2.        50 NM de la côte

Au-delà et quelque-soit la distance maximale de plané de l’avion : 1 gilet par personne

3.        100 NM de la côte

Au-delà, l’aéronef doit avoir à son bord :

·          1 émetteur radio

·          1 balise de survivance

·          des canots

·          1 gilet par personne

 

Travail à la maison : Initiation à l’aéronautique pp 105 – 108

QCM 9 Circulation aérienne : règles de vol en règles de vol en espace aérien non contrôlé sous la surface S, communications radio, prévention des abordages

Partager cet article

Repost 0
Published by Borgne - dans Cours
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : AERO-CLUB EU - LE TREPORT - MERS
  • AERO-CLUB EU - LE TREPORT - MERS
  • : AEROCLUB EU - LE TREPORT - MERS Route de l’Ermitage 76260 Eu Tél : 02 35 86 87 54 Formations théoriques et pratiques ULM et avion
  • Contact

Tarifs au 1er Janvier 2012

Cotisation Club (adhésion annuelle) : 200 €

Cotisation élève annuelle : 100 €
Cotisation "Vacances" (par mois ou 30 jours) : 40 €

Licence FFA
Licence + Assurance : 65 €
Licence + Assurance : 99 €

Heure de Vol  DR400 : 125 €

Location du hangar (par machine au semestre) : 95 €
Tout stationnement sous hangar implique obligatoirement l'adhésion à l'association.

Pour toute nouvelle inscription :
1 photo d'identité
1 photocopie pièce d'identité
1attestation assurance machine
1 certificat médical pratique aéronautique

Recherche

Informations baptêmes

 

Baptême Avion (1 à 3 passagers)
Promenade 12 à 15 minutes
1 pers : 47 €
2 pers : 63 €
3 pers : 73 €


Promenade baie de Somme
1 pers : 84 €
2 pers : 105 €
3 pers : 126 €


Contact :
Gilbert  : 06 20 82 41 15 

 



Baptême ULM

        (1 passager)
15 min : 42 €
30 min : 58 €
60 min : 90 €


Contacts :
Autogire

Fabien :    06 83 84 43 54

 

Multiaxes       (cabine fermée)

J-Claude : 06 84 68 77 64

Antoine :    06 71 87 16 61

Greg      :    06 89 65 07 81

 

Pendulaire

Bruno :      06 88 32 70 72

Didier :      06 82 54 10 56

 

Infos sur le BIA